5 conseils | comment se motiver à l’entraînement

5 conseils | comment se motiver à l’entraînement

Les personnes qui trempent dans l’entraînement depuis longtemps, ont acquis l’habitude et à les voir aller, tout a l’air si facile.

Est-ce que ça l’est ?

Au tout début, non, évidemment, sinon je n’écrirais pas ce blog, mais avec le temps ce devient ancré à notre vie et un besoin positif. Sachez que je comprends les difficultés que vous éprouvez à intégrer l’entraînement et à vous y motiver, j’ai passé par là. J’ai même dû essayer quelques fois avant de réussir par manque de motivation.

Pourquoi à ce moment-là je manquais de motivation et aujourd’hui j’en déborde ?

C’est à cette question que vous voulez que je réponde n’est-ce pas ?

Notre motivation dépend de plusieurs facteurs. Si nous prenons soin de ces facteurs, nous nous assurons d’entretenir une bonne motivation. Bien sûr, à la base il faut le vouloir, car l’entraînement et les résultats n’arrivent pas par magie.

Je vous donne ici 5 conseils pour vous aider à vous motiver et ainsi aimer vous entraîner.

Conseil 1 – Pas d’attente trop élevé

Quand nous commençons l’entraînement, nous le faisons tous dans un but particulier, soit pour une perte de poids, soit pour se remettre en forme. Dans les deux cas, nous avons des attentes et bien souvent nous voulons les résultats le plus vite possible et c’est là une très grosse erreur.

Pourquoi vouloir tout d’un coup être si pressé quand nous venons de passer des années à ne pas l’être, à ne rien faire. C’est le fait de mettre la barre haute et de trop vouloir qui amène souvent à l’échec et la démotivation. Il est important de faire les choses comme il se doit.

Vous voulez perdre 20 lbs ?

Soyez conscient que ce ne se fera pas en 1 mois. Soyez RÉALISTE !

Donnez-vous un objectif S.M.A.R.T. Spécifique Mesurable Atteignable Réalisable Temporel.

Vous devriez vous fixer entre 2 à 5 lbs par mois pas plus. Cela ne paraît peut-être pas beaucoup à vos yeux, mais croyez-moi, c’est énorme !

Pensez aussi à votre masse musculaire qui va se construire et venir jouer sur vos résultats de balance, mais cette masse musculaire, nous la voulons !! 

Vous voulez simplement vous remettre en forme ?

Donnez vous un but, se remettre en forme c’est vague. Trouvez une façon de vous mettre au défi. Comme par exemple, ce mettre comme objectif d’aller courir 30 minutes, 3 fois par semaine. Ainsi, vous pouvez visualiser votre entraînement à venir et vous y préparer mentalement.

Lorsque l’on débute, nous devons avoir un but à le faire auquel nous tenons. C’est la base.

Conseil 2 – Le bon programme d’entraînement 

Ne vous jetez pas tête baisser dans le premier programme d’entraînement que vous trouvez sur internet. Même si vous avez hâte de commencer pour avoir ces résultats que vous désirez le plus vite possible.

Par expérience, vous n’arriverez pas plus vite à vos résultats en prenant le premier programme du bord. Pourquoi ? Pour de multiples raisons !

Peut-être n’est-il pas adapté à votre objectif et vous serez déçu de ne pas avoir les résultats espérées ? Peut-être sera-t-il beaucoup trop difficile pour votre niveau de débutant et vous allez vous décourager ? Peut-être ne conviendra-t-il pas à votre emploi du temps et du coup vous allez avoir de la difficulté à garder une constance ?…

Comme je le disais, de multiples raisons.

Prenez le temps pour une bonne préparation. N’hésitez pas à faire des recherches, à poser des questions à des personnes qui s’entraînent depuis un certain temps ou encore mieux, une personne travaillant au sein de l’entraînement. Demandez conseil et ne vous improvisez pas entraîneur en vous montant vous même un programme. 

Au gym, vous aurez accès à un entraîneur pour vous faire votre propre programme, profitez-en ! Vous voulez plutôt vous entraîner à la maison ? Beachbody ont innové plusieurs programmes pour tous les niveaux et principalement pour l’entraînement à la maison. En plus, vous ne serez pas seul car vous aurez du support qui est un autre point important pour la motivation. Pour vous inscrire gratuitement : ICI

Conseil 3 – Du support et un entourage averti

Il est très difficile de réussir lorsque notre entourage n’a aucune idée de nos intentions et de ce que l’on essaie de faire. Sans le vouloir, fort à parier qu’ils vous mettront les bâtons dans les roues, mais vous ne pouvez pas leur en vouloir, ils ne le savent pas. 

Donc, avant de commencer une démarche d’entraînement et de remise en forme, informez-en votre entourage pour qu’ils puissent vous soutenir et vous aidez.

ATTENTION aux frustrations !

Ce n’est pas eux qui font cette démarche, mais vous ! Gardez ceci en tête !! Alors, il se peut qu’il vous invite à manger au McDonald’s comme vous en aviez l’habitude de le faire avant. (Je n’ai jamais dit que d’intégrer de saines habitudes allaient être facile…) c’est pourquoi il est important de bien préparer le terrain avant de débuter. Si votre but est de couper les sorties au McDonald’s, ce serait peut-être bien d’en discuter avec ces personnes. 

Malheureusement, parfois ces personnes ne comprennent pas nos démarches et le pourquoi nous tenons à faire ces changements. C’est malheureusement, plus tard, bien souvent qu’ils comprendront. Ne vous en faites pas trop avec ça et tentez de vous entourer de personne qui, pour le moment, comprennent et vont vous appuyer.

Votre base doit être solide ! Vous serez déjà assez fragile sans en ajouter. De plus, pouvoir partager avec des personnes qui vivent les mêmes choses, c’est motivant !

Conseil 4 – Place au POSITIF !

Intégrer l’entraînement va avoir ces jours difficiles. Vous serez peut-être portés à vouloir avoir des pensées négatives du genre :

« Ha non… journée d’entraînement cardio, c’est difficile, je n’aime pas ça.»…

Si vous entretenez ce genre de pensées, ce sera toujours très difficile de le faire, jusqu’à même abandonner. Il faut donc changer ces pensées négatives par des pensées POSITIVES

Donc, apprenez à dire plutôt :

« Ouf… journée Cardio, pas facile, mais je vais bientôt voir du progrès et je vais être fier.»

Aussi, pensez souvent à votre objectif à atteindre et pensez-y de façon encore là, POSITIVEMENT. Soyez confiant que vous allez réussir.

« Si cette personne a pu réussir et bien moi aussi je le peux! »

Vouloir et y croire, c’est réussir !

Conseil 5 – On s’équipe et on fait notre espace

Afin d’aider à la motivation, un espace à soi pour faire nos entraînements est important.

Bon… ce peut-être parfois difficile, mais vous n’avez pas besoin d’un grand espace, ni d’un grand inventaire d’équipement. Prenez un petit coin où vous rangerez vos poids, votre tapis d’entraînement bien rouler et vos espadrilles.

Au fait, avez-vous de bonnes espadrilles ?

Vous savez, une bonne paire d’espadrille est essentielle et peut faire une différence sur votre motivation.

Comment ?

Essayez de faire un entraînement actif ou même faire l’exercice de la planche avec des espadrilles non adaptées qui glissent. Aucun plaisir je vous le garantie ! De quoi créer de la frustration tout le long de votre entraînement. 

Oui, une bonne paire peut être un peu dispendieux, mais elle va vous durer longtemps ! Et puis, si vous intégrez l’entraînement, c’est pour longtemps n’est-ce pas ? Alors équiper vous afin de vouloir continuer longtemps, longtemps !!  

Conclusion…

Intégrer l’entraînement n’a rien de facile, mais persévérez, je vous promets que ce deviendra de plus en plus facile et vous allez aimer ce que l’entraînement va vous donner.

Pensez-y, monter des escaliers sans être essoufflé, avoir un plein d’énergie et avoir du plaisir à jouer avec les enfants sans être trop fatigué. Se retrouver à réussir des exploits que vous ne pensiez pas possible pour vous. Et là je ne parle pas de vos visites chez le médecin qui seront moins fréquentes, car vous aurez un système immunitaire de feu !

Bref, pensez à tout ça, c’est ça la motivation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.