Trouve ton «why»

Trouve ton «why»

« Jamais fait ne veut pas dire ne jamais faire!»

Ai-je réussi à intégrer l’entraînement à mon quotidien et réussi ma perte de poids en un claquement de doigt ?

Bien sûr que non !

Même que je n’ai même pas réussi du premier coup. Pourquoi ?

Parce que je n’avais pas trouver mon «POURQUOI» qui allait me donner la motivation nécessaire de réussir. 

La motivation, ça ne s’achète pas. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut ajouter à sa liste d’épicerie malheureusement. La motivation se retrouve dans nos diverses raisons de vouloir faire une chose, un changement.

Il ne suffit pas seulement de vouloir un changement pour être motivé à le faire. Il faut s’asseoir et prendre le temps de savoir notre VRAI POURQUOI nous voulons ce changement.

Nous devons trouver ce «WHY» qui nous motivera à aller jusqu’au bout. Ce «why» doit être assez profond pour venir jusqu’à chercher nos émotions.

Nous savons que nous avons trouvé notre «why» lorsqu’il hante nos pensées et les oriente vers ce changement. C’est à ce moment-là que nous pouvons dire que nous avons notre «why» à nous, notre source PURE de MOTIVATION !​ 

Mais encore ?

C’est simple ! Si nous ne connaissons pas la vrai raison du pourquoi nous voulons vraiment le faire (une perte de poids, intégrer l’entraînement, changer son alimentation,… etc.), nous allons le faire un certain temps et ensuite, relâcher. 

Comment pourrais-je vous dire cela autrement… ? 

Vouloir entreprendre une démarche sans vraiment connaître le POURQUOI vous voulez le faire, c’est comme de regarder «Qui perd, gagne» dans le but de se motiver, mais avec un gros bol de crème glacée à la main !

Vous savez qu’il y a quelque chose que vous voulez accomplir, mais à ce stade, c’est encore un peu vague dans votre esprit de savoir à quel point vous voulez l’accomplir, alors vous faites du n’importe quoi qui ne fonctionne pas vraiment et vous vivez des déceptions.

Je l’ai vécu ! 

Tout commence avec une intention.

Je ne me suis pas mise à l’entraînement, la bonne alimentation et perdu du poids en claquant des doigts et dès le premier coup d’essai.

Non.

Tout a commencé avec l’intention de me remettre en forme. Je me disais que si je me remettais en forme, la perte de poids viendrait avec.

Ce n’était pas faux. 

Cependant, l’expression «se remettre en forme» peut englober différents degrés d’activités, et moi, je dois dire que j’y allais au stricte minimum. 

À mes yeux, je donnais vraiment beaucoup d’effort, parce que je faisais des activités physiques que je ne faisais pas auparavant. On allait, moi et mon conjoint, faire du vélo. On allait parfois jouer au tennis, parfois des randonnées à pied. J’avais aussi des entraînements que je faisais avec ma console Wii.

Remarquez que j’ai utilisé souvent le mot «parfois».

Tout ça n’était pas mauvais, mais ce n’était pas constant et mon alimentation laissait encore à désirer. Je me décourageais et me disais que je n’y pouvais rien, que peut importe les efforts que j’allais mettre, mon corps était fait comme ça.

Des excuses que je trouvais pour soulager ma conscience.

À ce moment là, j’avançais sans avoir mes lunettes. Pour ceux qui me connaissent, savent que sans mes lunettes, je ne vois vraiment pas claire ! ha! ha! Et bien, ma démarche était un peu comme ça. Pour voir clair, je me devais de trouver mon «WHY».

C’était PRIMORDIAL.

Le fait est que nous ne faisons rien sans une raison.

Allons-nous travailler tous les jours juste parce que nous voulons travailler ?

Pour, je dirais la majorité du monde, non. On rêve tous de gagner le gros lot, de s’acheter un condo dans un pays chaud et de se gâter sans avoir à rien faire. Mais bon, ce n’est pas la réalité pour la majorité d’entres nous. Nous nous devons d’aller travailler pour payer les comptes, l’épicerie et les petits loisirs.

C’est notre «why» pour aller travailler. 

Donc…

Trouver la motivation à s’entraîner, c’est la même chose ! On rêve tous de perdre du poids et de se maintenir en santé sans avoir à rien faire et même, pouvoir se lancer dans les chips, le chocolat et le fast-food sans en subir les conséquences. Ha… Le rêve !

Si ce serait le cas, il n’y aurait pas tout ces problèmes de santés actuels dû au manque d’exercice et de malnutrition. La réalité est que, tout comme pour aller travailler, nous devons faire des efforts (qui ne nous tente pas toujours, on s’entend?) pour se diriger vers notre objectif de perte de poids et de remise en forme.

Tout comme pour aller travailler, vous vous devez d’alimenter ces efforts vers l’entraînement avec un «why». 

Comment j’ai trouvé mon pourquoi ?

Première des choses, je savais que je voulais plus que tout faire un changement. Je n’en pouvais plus de voir, tous les jours, dans le miroir, ce que je faisais subir à mon corps. Je n’étais plus bien dans ma peau et je trouvais ridicule d’avoir autant de difficulté à monter mes 10 marches de la maison.

Je me disais :

« Qu’ai-je fait ? J’étais pourtant active avant ? J’aimais bouger… J’aimais être en forme. Aujourd’hui, tout me paraît dont bien une épreuve ! La vue de marches à monter me fait hyper-ventiler ! Comment j’ai pu en arriver là ? »

Là j’étais plus que décidé ! Je me suis assise, j’ai passé à revue ce que j’avais tenté jusqu’à maintenant et pourquoi ça n’a pas fonctionné. Ça m’a amené à la question :

« Qu’est-ce que je veux exactement ? »

« Pourquoi je le veux ? »

J’ai réalisé que mon idée de vouloir perdre du poids, n’était pas très clair. Tout ce que je me contentais de me dire, depuis des années, était que j’étais «tannée» de cette prise de poids, mais je n’avais pas de raison établie pour passer à l’action.  

Sans un «POURQUOI», c’était difficile de me motiver.

Alors pourquoi ?

Pourquoi je me devais de passer à l’action ? Pourquoi je me devais de changer mes habitudes ? De débuter l’entraînement ? De changer mon alimentation ? Toutes ces questions me faisaient peurs. Cela me paraissait une montagne de changements, mais je devais le faire. Pourquoi ?

Parce que…

Je voulais être en santé et être fière de moi. J’ai toujours voulu suivre les traces de mon grand-père et avoir une belle qualité de vie. Je n’avais même pas 30 ans que je me sentais déjà en avoir trente de plus. Je voulais tenir ma promesse que je m’étais fait un jour.

Quel était cette promesse ?

« Cindy, si un jour tu t’aperçois que tu as pris du poids et que tu n’es plus bien dans ta peau, ce n’est pas par des régimes que tu régleras ton mal. C’est de la bonne façon que tu le feras avec l’exercice et une bonne alimentation. Souviens-toi toujours, rien est impossible, si tu VEUX, tu PEUX ! »

Pourquoi je m’étais faites cette promesse ?

Parce que j’ai vu, dans mon entourage, beaucoup de personne faire des régimes stricts par-dessus régimes sans avoir de résultats flagrants et stables. J’ai vu tôt que les régimes strict ce n’étaient bon à rien. C’était seulement une façon, désolé du terme, «paresseuse» de vouloir perdre du poids.

Et j’ai vu tôt mon grand-père, qui lui, était actif au quotidien et se nourrissait tout simplement BIEN tout en se permettant des gâteries de temps à autres, être beaucoup plus en forme et en «shape» que bien du monde. 

Je me rendais compte aussi que je me mettais des limites, qui pourtant, je m’étais toujours dis que si je le voulais, je pouvais faire n’importe quoi.

Tout est possible à qui le veut VRAIMENT ! Et moi, à ce moment-là, j’ai réalisé que je le voulais plus que VRAIMENT.

« C’est possible Cindy d’aller chercher cette remise en forme que tu désires tant, de remettre ces pantalons que tu aimais tant. Ce ne sera pas facile, mais garde en tête que ça se fera. Tu y arriveras et tu seras fière de toi ! »

C’était ÇA, mon pourquoi.

M’entraîner et bien m’alimenter pour avoir l’énergie, la «shape», la qualité de vie et, aussi, pouvoir me permettre cette gâterie sucrée de temps à autre que j’aime tant et qui devient encore plus une gâterie quand on en abuse pas.

C’était de trouver cette l’équilibre et de le maintenir en ayant en tête cette phrase que je me dis toujours, lorsque je crois qu’une chose est au-dessus de mes capacités:

« Quand tu VEUX, tu PEUX. »

Conclusion

À la minute que j’ai établi mon «why», tout c’est mis en place. J’étais motivée plus que jamais ! J’ai été chercher de l’aide auprès d’une coach, avec de bons programmes d’entraînement et une bonne alimentation. J’ai finalement, 5 mois plus tard, atteint mon OBJECTIF qui était de perdre 25 lbs pour retrouver mon poids santé.

Aujourd’hui, j’ai mon «why» encore bien en tête. Ce n’est plus de la peine ou du dégoût que j’ai en me regardant dans le miroir, mais une immense fierté.

D’atteindre cette remise en forme, m’a confirmé que si je veux, je peux ! Alors, j’ai continué de sortir de ma zone de confort pour devenir à mon tour entraîneur et depuis, je ne cesse d’avancer. Aujourd’hui, je marche la tête haute et je peux dire que ce n’est qu’un début.

Je ne me contente plus de rêver,

je vis mes rêves !

Et tout ça, a commencé par la découverte de mon «WHY».

Maintenant que vous pouvez trouver votre raison de le faire, est-ce que votre objectif à atteindre est S.M.A.R.T. ?

Cet article a 4 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.