Êtes-vous assez actif?

Êtes-vous assez actif?

« Remettre à plus tard ne mène nulle part. »

De plus en plus, les sujets tournent autour de l’activité physique, la santé, à quel point il est important d’être actif. Mais… C’est quoi être actif ? Qu’est-ce que cela représente ? J’ai fait 2 promenades de 20 minutes cette semaine, suis-je considérée comme active ?

Bon… je commence en disant que 2 promenades de 20 minutes est un bon départ, mais je ne serais pas considéré comme «active».

Pourquoi ?

C’est ce que je vous expliquerai dans ce blog, mais tout d’abord voyons les raisons du POURQUOI c’est SI important d’être actif.

Notre santé dépend beaucoup de notre alimentation, mais aussi de ses gestes que l’on pose au quotidien pour garder notre corps alerte. C’est en faisant de l’activité physique de façon régulière que notre corps évolue et devient plus efficace.

L’activité physique aide à réduire les risques de :

  • maladies cardiaques
  • diabète de type 2
  • obésité
  • ostéoporose
  • cancer du colon
  • hypertension
  • ACV

Ces points, sont les points qui ont été étudié et prouvé, mais je suis certaine que l’activité physique aide à réduire plusieurs autres problèmes de santé.

Pour l’équilibre de notre corps

En plus de nous aider à réduire les risques de maladie, l’activité physique nous aide dans notre quotidien. Elle nous permet de retrouver un équilibre autant hormonal qu’émotionnel. Notre corps est constamment à l’écoute de nos demandes.

Si vous n’êtes pas actif, il ne voit aucune raison de préparer votre corps à intervenir, alors il tombe en dormance. Il devient, si on peut dire, engourdit.

Il ne brûle pas l’énergie que vous consommez efficacement, car il n’en voit pas l’intérêt, il en a à peine besoin. De plus, le fait qu’il soit aussi engourdit amène d’autres problèmes du quotidien. Comme des problèmes de sommeil et de stress dû au déséquilibre hormonal que votre corps paresseux ne s’occupe plus trop.

C’est grâce à l’activité physique de façon régulière que tout votre système va se réveiller et devenir efficace. Le fait de bouger activement envoie un signal à votre cerveau qu’il y a quelque chose qui se passe et qu’il doit faire en sorte de s’adapter pour survivre.

Ok… survivre est un terme peu exagéré… mais vous comprenez le principe.

Si vous faites l’activité une fois ou deux, il va vite oublier et se dire que c’était seulement une petite tempête qui passait.

Par contre, si vous répétez l’expérience encore et encore, en l’intégrant dans votre quotidien, c’est là que la magie opère.

Tout votre corps, vos cellules, votre cerveau se met en marche pour développer une machine de guerre !! Il se transforme pour vous aider à accomplir efficacement l’activité active que vous lui demandez de faire.

Tout ce processus vous donne bien plus que de la performance. Comme il a besoin d’être efficace, il va remettre en marche certains système de votre corps qu’il avait un peu délaisser, comme votre système hormonal.

C’est pourquoi, être actif donne autant de bienfaits.

Maintenant, creusons ce sujet. Comme je disais plus haut, 2 promenades de 20 minutes peuvent être un bon départ, mais pour en retirer les bienfaits, il faut en faire un petit peu plus, avec un petit plus d’intensité.

À quel intensité devrions-nous bouger afin d’en retirer les bienfaits ?

Votre intensité d’activité physique, d’entraînement devrait être de modérée à élevée.

Atteindre la zone d’aérobie, zone 3, serait l’idéal pour votre santé du coeur. S’il y a longtemps que vous n’avez pas bougé, la zone 1 est un bon départ. Commencez à cette étape en augmentant graduellement l’effort de semaine en semaine.

POUR DÉBUTER

Une marche de 10 minutes tous les jours, par exemple, est une façon d’intégrer tranquillement l’activité physique à votre quotidien. Augmentez graduellement le rythme de votre marche et le temps. Changez de parcours. Optez pour des parcours qui intègre des pentes ou des marches pour vous amenez à donner un peu plus d’effort et d’atteindre une autre zone d’entraînement plus élevée.

LE BUT ?

Atteindre une zone d’entraînement physique aérobie et un temps minimum par semaine d’activités physiques.

Combien de temps d’activités physique devrions-nous faire par semaine ?

Il est suggéré d’être actif au minimum 2 heures et demi par semaine, soit 150 minutes, d’une intensité modérée à élevée, pour en retirer les bienfaits pour la santé. Si vous êtes en mesure d’atteindre le 200 minutes, ce serait l’idéal !  Intégrez-y au moins 2 séances de musculation, afin d’améliorer votre tonus et diminuer les risques de blessures.

150 minutes c’est quoi ?

C’est 5 séances de 30 minutes ou 3 séances de 50 minutes.

Qui n’a pas 30 minutes à donner à sa santé ?

Si tu n’as pas ce 30 minutes, c’est tout simplement que tu ne veux pas les prendre. Tout le monde qui le veut vraiment peut modifier sa routine pour intégrer ce peu de temps d’activité physique.

Vous n’êtes pas le premier parent débordé à intégrer cet habitude dans son quotidien vous savez?

Même plusieurs grands chefs d’entreprise qui ont un agenda bien rempli prennent le temps de garder la forme et vont au gym. Ils y évacuent leur stress, se garde alerte et un coeur et un cerveau en santé sont beaucoup plus efficaces dans les affaires !

Cette moyenne de temps d’activités physique est valide que vous soyez âgés de 24 ans ou 65 ans. On commence tous quelque part. Pas besoin d’être «top» au début. Toute personne qui ont réussit ont un jour été débutante. Chaque pas et chaque minute compte!

Exemple d’activités ?

Intensité légère

La marche, baseball, canot, curling, équitation, golf avec voiturette, gymnastique, patinage artistique, patinage récréatif, quilles, tir à l’arc, volleyball récréatif.

Intensité modérée

Marche rapide, entraînement de musculation, randonnée pédestre, vélo (route ou stationnaire), badminton récréatif, ballon-balai, basketball récréatif, aquajogging, kayak, natation, patin à roues alignées, planche à roulettes, soccer récréatif, tennis récréatif, volleyball de plage.

Intensité élevée

Jogging avec un bon rythme, tout sport de compétition, saut à la corde, ski de fond avec un bon rythme, vélo avec un bon rythme, CrossFIT, entraînement à intervalles, entraînement en circuit.

En conclusion…

Il est vrai que ça n’a rien de facile au tout début d’intégrer l’entraînement, l’activité physique à son quotidien. C’est même un certain combat à mener, MAIS… vous en ressentirez, dès le début, certains bienfaits et si vous persistez, ce deviendra une nouvelle habitude de vie. Ce deviendra un besoin de le faire et votre santé vous en remerciera !

J’ai commencé quelque part. J’ai vécu mes propres difficultés, je n’ai pas réussi à mon premier essai, mais je n’ai pas abandonné et aujourd’hui je m’entraîne de façon régulière toutes les semaines. C’est en vivant toutes ces expériences que j’ai décidé de devenir coach d’entraînement physique. Alors je peux vous donner ce petit coup de pouce que vous avez besoin pour y parvenir. Peu importe vos objectifs et votre niveau.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.