10 raisons qui vous empêche de perdre du poids

10 raisons qui vous empêche de perdre du poids

Un jour j’ai décidé que c’était assez le laisser aller et que je devais me remettre en forme et perdre du poids. Tout ça me semblait plutôt simple : Surveilles ce que tu manges, fais de l’exercice et récolte le fruit de tes efforts.

1 mois plus tard… je n’avais pas grand résultat. Du moins, je n’avais pas ceux espérés d’après les efforts que j’y mettais. J’avais vraiment envie d’abandonner et de dire : «Je suis peut-être tout simplement fait comme ça et pour moi ce n’est pas chose possible.» … le déni, nous aimons trop souvent y plonger quand ce devient trop difficile.

Si c’est ce que vous vous dites, arrêtez-vous tout de suite! Un poids santé c’est accessible pour tout le monde. Et heureusement que j’ai décidé que ça m’était aussi accessible, car le fait que j’aie décidé de continuer, m’a permis d’arriver à mon objectif de perte de poids 5 mois plus tard.

Ok… une chose que je n’ai pas dite est qu’avant de finalement y arriver, cela faisait 4 ans que je procrastinais à vouloir, mais hésiter, essayer et reculer.

C’est difficile perdre du poids!

Vous le savez trop bien si vous lisez ceci, mais sachez que vous pouvez y arriver, il suffit de trouver ce qui accroche.

1. Vos attentes en matière de perte de poids sont irréalistes 📈

Pour réussir à perdre du poids, vous devez avoir des attentes réalistes et saines… Et user de patience! Vous n’avez pas pris tout ce poids en une semaine ou un mois et vous ne perdrez pas tout cela en une semaine ou un mois non plus. Et c’est correcte, on ne le sait pas à ce moment là, mais c’est ce que l’on veut. Car nous voulons que notre corps s’endurcisse et nous donne des résultats durables.

Alors, vous constaterez peut-être que vous ne perdez pas de poids, mais que votre corps est en train de changer, de sorte que le nombre sur la balance peut ne pas diminuer aussi vite que vous le souhaitez.

Il y a beaucoup de facteurs qui influencent le chiffre sur la balance. Si vous avez commencé à vous entraînez musculairement, le poids des muscles en développement viennent camoufler le poids de la graisse corporelle perdu. Le corps réagit aussi souvent au changement en provoquant une rétention d’eau qui va partir avec le temps.

La prise de mensuration est une façon plus précise de voir notre progression en perte de poids.

2. Vous ne mangez pas assez

Les régimes hypocaloriques et drastique, comme ceux qui encombrent probablement votre flux de médias sociaux en ce moment, ignorent le fait que la nourriture est un carburant. Des calories, y compris ceux provenant des glucides et des lipides, sont nécessaires pour vivre et respirer… sans parler de perdre du poids de façon saine.

Sauter un repas n’aidera pas non plus les choses. Au contraire, créer un stress de faim à votre organisme le met en alerte et le stimule à faire tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas revivre ce manque. Résultat, il optimisera le stockage de graisse!

Le corps veut se protéger. Il a des mécanismes de défense établi dans nos gènes depuis des millénaires. C’est mécanisme était surtout utilisé à l’époque préhistorique, mais il n’a jamais eu de raison valable de s’en défaire. Alors si vous le stimulez, vous en récoltez les conséquences.

3. Votre alimentation est déséquilibré

Notre corps a besoin d’un certain équilibre entre les glucides, les lipides et les protéines. Aucun de ces macronutriments ne devraient être coupé! Ils sont nécessaires au bon fonctionnement du corps. Une carence de l’un de ces macronutriments entraînements des conséquences.

via GIPHY

via GIPHY

Des sources complètes de glucides non raffinés (légumineuses, fruits et légumes crus, par exemple) sont indispensables au maintien du niveau d’énergie afin de vous permettre d’affronter votre entraînement. La fibre contenue dans ces glucides vous aidera à rester rassasié et vous aidera à être moins susceptible de grignoter un aliment malsain.

Les bons lipides sont nécessaires pour maintenir un système hormonal sain qui aidera grandement dans le contrôle de votre poids. De plus, c’est grasse à ces bons lipides que le processus de brûlage des graisses peut se mettre en marche.

Les protéines, elles, sont les constructeurs de notre corps et sont nécessaires à la construction de nos muscles en développement suite à l’entraînement. Tout ce processus de construction sollicite beaucoup notre métabolisme qui accélère et du coup, brûle plus facilement des calories. La digestion des protéines en elles-mêmes stimule beaucoup le métabolisme.

4. Vous ne vous entraînez pas assez dure

Un jogging ou une promenade à vélo est très bon pour la santé et oui vous brûlez des calories, mais si vous n’allez pas rechercher des hautes intensités et maintenez un rythme léger-modéré constant dont vous êtes à l’aise… le corps a aucune raison de s’activer d’avantage.

via GIPHY

Si le métabolisme n’est pas suffisamment stimulé, il n’a pas de raison de changer.

C’est l’une des raisons pour lesquelles un exercice allant chercher des hautes intensités est important à intégrer dans notre routine. Focus T25, LIIFT4, Core de Force, sont des entraînements excellents pour la perte de poids. Il vont rechercher des intensités très variés afin de stimuler au maximum votre métabolisme et ce, même au repos.

5. Vous ne faites que des séances cardio

Faire des entraînements cardio c’est bon, mais la perte de poids c’est bien plus qu’une histoire de cardio. Je vois ça TOUJOURS, on m’approche pour une perte de poids et la première question est : «Quel entraînement est le plus cardio? Je suis prête, je veux perdre rapidement.»

via GIPHY

…À ces personnes je réponds : «Malheureusement, ce n’est pas comme ça que la perte de poids fonctionne et tu risques d’être fortement déçu…»

  1. Si vous poussez dans un entraînement de cardio fou et que vous ne l’aimez pas, ne vous aidera aucunement à établir une routine durable qui vous donnera ce que vous souhaitez.
  2. L’entraînement cardiovasculaire brûle énormément sur le moment, mais ensuite votre métabolisme revient à la normal et n’a pas de raison de s’activer.

C’est pourquoi il est essentiel d’intégrer une part d’entraînement musculaire. Ce sera très bénéfique pour votre santé physique en plus de stimuler votre métabolisme même au repos.

Des muscles en construction c’est demandant!

En fait, vous devriez avoir un beau mélange de cardio et musculation pour un maximum de résultats.

Selon une étude à grande échelle de la Harvard School of Public Health, les personnes qui passaient 20 minutes par jour à faire de la musculation gagnaient moins de graisse du ventre en 12 ans que celles qui passaient le même nombre de minutes à faire du cardio.

6. Vous essayez de tout changer en même temps

Vous êtes décidés, vous voulez perdre du poids, alors vous faites place au changement. Oui il est vrai que de parvenir à une perte de poids implique de changer des habitudes et d’en adopter des nouvelles. Alors vous êtes lancés :

  • acheter de nouveaux aliments,
  • apprendre de nouvelles recettes ,
  • changer la façon dont vous passez votre temps après le travail,
  • se lever plus tôt pour s’entraîner,
  • augmenter votre nombre de pas,
  • se battre contre les envies de malbouffe,
  • boire plus d’eau,
  • et bien plus encore.

via GIPHY

C’est beaucoup à prendre en même temps et vous pourriez vous sentir dépassé. C’est pourquoi vous devriez plutôt miser sur UNE HABITUDE À LA FOIS.

Je sais, vous voulez des résultats tout de suite et maintenant, mais ces résultats vous ne les aurez jamais si vous tentez de toujours tout faire en même temps et abandonner chaque fois parce que ce devient trop difficile.

Concentrez-vous sur un objectif à la fois :

7. Vous ne faites pas attention aux signaux de votre corps

Prenez conscience de l’effet qu’a la nourriture sur votre corps. Nous mangeons trop souvent de façon distraite sans prendre en compte quand notre corps nous signal qu’il a suffisamment manger. Du coup, on exagère!

via GIPHY

Aussi, nous attendons d’être affamé avant de manger. Résultat, nous ne faisons pas des choix réfléchis et nous mangeons trop rapidement et trop sucrés. Parce que quand notre corps a faim, c’est qu’il manque d’énergie et plus nous attendons, plus il veut un énergie rapide. Alors nous aurons naturellement plus envie de sucre ou d’un aliment élevé en glucide simple.

Mangez dès que vous ressentez la faim

Le corps a un besoin en énergie tous les 2 à 3 heures. Dès que vous ressentez la faim, prenez d’abord un verre d’eau, car c’est parfois un signe de déshydratation et faite un choix réfléchi de ce que vous pourriez manger pour combler la faim.

Mangez lentement, savourez!

Manger c’est quelque chose que l’on donne à notre corps, à notre santé. Prenez le temps de savourez et de ressentir les signaux vous indiquant que vous avez suffisamment mangé.

8. Vous mangez plus que vous ne le pensez

Si vous ne faites pas un suivi de votre alimentation, il y a de fortes chances que votre apport calorique quotidien soit trop élevé. Notre jugement est le pire des évaluateurs. Nous pensons ne pas beaucoup manger et finalement nous avons un surplus calorique au lieu d’avoir un léger déficit.

via GIPHY

Cela arrive souvent lorsque l’on intègre un entraînement à notre routine quotidienne. Un corps en évolution a un besoin plus élevé en calorie. Donc nous avons faim!

Faites certains de suivre un plan alimentaire qui accompagne bien votre entraînement et assurez-en le suivi.

9. Dormez-vous suffisamment?

Le sommeil est une base essentiel de tout votre équilibre hormonal. Un manque de sommeil vous incitera à manger plus de malbouffe.

«Lorsque nous dormons, la graisse corporelle produit deux hormones importantes, la leptine et l’adiponectine. La leptine est la meilleure hormone naturelle de suppression de l’appétit dans notre corps, tandis que l’adiponectine est utile pour améliorer la réponse de notre corps à l’insuline.»

Ethan Lazarus

10. Vous passez beaucoup de temps assis et inactif

Vos séances d’entraînement sont une bonne chose, mais pour des résultats optimaux, vous ne devriez pas limiter votre activité physique à vos séances d’entraînement. Plus vous impliquez d’effort physique au quotidien, plus votre métabolisme s’activera et gardera un rythme plus élevé.

via GIPHY

Je ne parle pas de double entraînement, mais plutôt :

  • de prendre des marches régulièrement et augmenter le rythme
  • opter pour les escaliers plus souvent
  • se rendre au marché à pied au lieu d’en voiture (si c’est possible)
  • jouer dehors avec ses enfants

Tout ces petits plus seront un gros plus pour votre démarche!

Vous êtes perdus? Vous voulez de l’aide?

Cet article a 3 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.