Morphologie : Ectomorphe

Morphologie : Ectomorphe

L’ectomorphe

Si vous avez une silhouette qui rejoint l’ectomorphe, vous faites partie de ceux qui ont beau manger beaucoup, vous ne prenez probablement pas de poids ou très peu. C’est dû au fait que votre métabolisme est très actif et dépense beaucoup de calories même au repos. Vous êtes souvent enviée par votre entourage qui font des pieds et des mains pour perdre du poids. Mais parfois, avoir ce type de somatotype, peut apporter son lot de défi.

Vous avez peut-être déjà essayé de prendre de la masse musculaire… sans succès ou très peu avec beaucoup de difficulté.. Ou simplement prendre un peu de poids pour gagner quelques courbes (hanches, sein, fesse) que vous désirez avoir et encore là… sans succès.

C’est le défi d’un ectomorphe!

Vous êtes naturellement un «paquet de nerf», actif et nerveux dû à votre métabolisme actif. Vous avez la chance d’avoir un métabolisme efficace, mais cela entraîne une masse musculaire faible et une ossature fine et fragile ainsi que vos articulations.

Entraînement

Vous avez de longues jambes et de longs bras qui peuvent gêner pour certains exercices. Aussi, comme vos articulations sont fragiles additionnées à vos longs membres, le risque de blessure à l’entraînement peut être élevé si les exercices sont mal exécutés.

Prenez soin de ne pas avoir trop d’amplitude sur certains mouvements d’exercices comme le développé couché, le squat, le développé militaire, … et faites de courtes séances, idéalement pas plus 45 minutes. Au delà de ce temps vous entraînerez une perte musculaire. Cela peut être frustrant pour vous si vous souhaitez prendre un peu de masse musculaire, car votre métabolisme de formule 1 n’hésite pas à piger son énergie dans vos muscles ayant besoin d’énergie rapidement.

Comment prendre de la masse musculaire

Si vous vous entraînez pour prendre de la masse musculaire afin de mettre toutes les chances de votre côté, éviter de combiner des exercices en aérobie et anaérobie. L’anaérobie est une filière qui utilise le glycogène comme source d’énergie, donc les muscles. Cette zone d’entraînement est tout aussi importante que les autres à visiter pour votre santé physique, mais surtout pour vous permettre d’améliorer vos capacités à l’entraînement. Cependant, vous devriez en faire moins que les autres pour ne pas faire l’effet inverse et briser votre dur travail.

Cardio : pas plus d’une à deux fois par semaine. Important pour votre santé du coeur, mais au-delà de ça, vous risquez d’entraîner la fonte musculaire.

En entraînement, soit vous optez pour un circuit-training qui travaillera l’ensemble des muscles en une séance, soit vous travaillez un muscle (ou deux) à la fois par séance, mais dans tous les cas, vous devez :

  • Faire principalement des exercices de base;
  • Évitez les charges trop lourdes. Optez plutôt pour des charges se situant entre 50 % à 75 % de votre charge maximale pour une répétition;
  • Faites vos répétitions lentement. 3 à 5 secondes excentriques et 3 à 5 seconde concentrique;
  • Prenez grand soin du repos entre les séries et entre vos séances d’entraînement.

Vos forces

Vous êtes très doués pour les sports d’endurance! La course à distance, la natation, l’athlétisme…etc.

Nutrition

Comme vous êtes de ceux qui peuvent manger beaucoup sans prendre de poids, la prise de masse peut devenir difficile si vous ne prenez pas soin de manger suffisamment et surtout, bien manger!

Manger de 3 à 5 repas par jour pour combler vos besoins.

Beaucoup de protéine et des bonnes sources.

En lien avec le sujet:

Les zone d’entraînement

Les filières énergétiques

Source

https://musqle.fr/ectomorphes-lentrainement-et-la-nutrition-appropries

https://www.all-musculation.com/musculation/types-morphologiques/morphotype-ectomorphe.html

Cet article a 5 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.